ACCUEIL    |    CONTACT

Épidémie de Coronavirus, surpoids et obésité:
message du Dr Vianna Costil à l'attention de ses patients

Le confinement un facteur de déséquilibre

Le confinement peut être un facteur de déséquilibre lorsqu’on est en surpoids ou en l’obésité.

En effet, le confinement est propice à la prise de poids car le stress favorise la prise de nourriture liée aux émotions (les grignotages par exemple) et l’absence d’activité physique modérée, laquelle diminue les dépenses énergétiques.

La prise de poids peut déséquilibrer les maladies associées au surpoids tels que le diabète, l'hypertension artérielle, l'hypertriglycéridémie, l'hypercholestérolémie, l'apnée du sommeil, la stéatose hépatique, l'arthrose

Impacts psychologiques

Un retentissement sur le moral peut survenir, surtout si l’on est seul.

L’obésité entraîne parfois une mauvaise image de soi avec un retentissement social qui, dans certains cas, peut favoriser l’isolement aggravé par le confinement.

C’est pourquoi, autant que possible, est-il important de garder un lien avec sa famille, ses amis et ses collègues par téléphone ou de visu via Skype ou Whatsapp, etc. Certaines remarques stigmatisantes et anxiogènes sont plus fréquentes pendant cette période de peurs liées au Covid 19. Conserver sa confiance en soi est important pour ne pas perdre le moral.

Gravité liée au coronavirus (Covid-19)

L’épidémie de coranovirus (Covid-19) en cas de surpoids et/ou d’obésité semble plus grave.

Les personnes obèses, soit 15 % des adultes en France, pourraient être plus susceptibles de contracter l’infection au SARS-CoV-2 et risquent de présenter des formes sévères comme avec les autres épidémies virales (H1N1, grippe).

Plusieurs observations témoignent effectivement d’une plus grande sensibilité des personnes en surpoids et/ou obèses avec plus de patients en surpoids et/ou obèses qui nécessitent d’être pris en charge dans un service de réanimation.

Prudence dans l'interprétation des données

Il faut néanmoins rester prudent dans l’interprétation de ces données encore préliminaires car on ne sait pas encore si l’obésité, sans comorbidité, prédispose aux formes sévères ou si ces formes sévères sont dues aux maladies liées à l’obésité : diabète, hypertension artérielle, maladies cardiaques et obésité.

Les causes de mortalité sont les complications thromboemboliques qui sont plus fréquentes avec le coronavirus en particulier chez les patients obèses, les troubles respiratoires, un déficit immunitaire lié à la composante inflammatoire de la maladie « obésité » et la survenue d’escarres.
Dans ce contexte, les sociétés scientifiques, dont l’Association d’études et de recherches sur l’obésité (www.afero.fr/), recommandent un « confinement strict et des mesures barrières pour les patients obèses avec des arrêts de travail préventifs si elles ne peuvent pas être mises en place ».

Optez pour la télémédecine

Un accompagnement par des professionnels de santé en téléconsultation est actuellement possible pour ne pas aggraver le surpoids et même commencer à perdre du poids.

Le développement des téléconsultations pendant cette période de confinement est une opportunité pour bénéficier d’une prise en charge adaptée, en visioconférence.

Il est recommandé aux personnes en surpoids ou obèses de se faire aider par des professionnels de santé que ce soit pour modifier son comportement alimentaire, retrouver ses sensations alimentaires (la faim, la satiété, le rassasiement), gérer la prise de nourriture liées aux émotions (grignotages, excès ?) et reprendre une activité physique modérée mais régulière et adaptée au confinement.

Un soutien psychologique est aussi parfois nécessaire lorsqu’on a des troubles du comportement alimentaire importants ou si l’on est très angoissé voire déprimé. Si l’isolement et la stigmatisation entraînent une souffrance psychologique et parfois une dépression, un soutien est recommandé.

Des solutions comme MethodCO (www.methodco.fr) proposent un accompagnement holistique personnalisé avec des consultations en visioconférence avec des diététiciennes formées à l’approche comportementale, des éducateurs physiques et des psychologues.

Les consultations s’intègrent à votre emploi du temps. Elles ont lieu où vous le voulez et quand vous le pouvez.

Prenez soin de vous !

Enfin, lorsqu’on a un surpoids important ( IMC > 27) ou une obésité ( IMC > 30), c’est parfois le moment de se renseigner sur les techniques d’aide à la perte de poids non chirurgicales comme les ballons gastriques, la sleeve gastroplastie et chirurgicales comme les anneaux gastriques, la sleeve gastrectomie et le bypass (www.obesite-solution-chirurgie.fr ) en association à l’accompagnement personnalisé pour perdre du poids de façon durable.

Des informations peuvent être utiles sur le blog.

Les sociétés scientifiques comme l’Afero ou la SOFFCO et des associations comme la ligue contre l’obésité ou le collectif national des associations d’obèses  peuvent aussi être une source d’informations.

Respectez le confinement, la distanciation sociale et le port de masque.

PRENEZ RENDEZ-VOUS
Pôle Santé des 4 Temps
15 Parvis de la Défense, France
92800 Puteaux

Tél. : 01 49 00 18 18 ou 01 47 74 72 72
> Prendre un rendez-vous en ligne
INFORMATIONS
POUR ALLER PLUS LOIN